« Kitchen gravure » : 4.le tirage à la machine à pâtes

Eh oui, ma presse à moi tient dans une petite boîte en carton et mon atelier dans une valise à roulettes.
Bien sûr j’ai une belle machine à pâtes que je réserve pour la cuisine.
J’ai trouvé celle que j’utilise en gravure dans un fond de rayon de supermarché. Elle ne m’a pas coûté plus de 20 euros, mais elle fait très bien l’affaire, l’important étant que les rouleaux soient bien parallèles et l’épaisseur réglable.

En résumé

• Fixer la machine à la table de travail
• Pour l’épaisseur prévoir
– une couche textile absorbante (une chute de feutrine) dessus et dessous : ce sont les « langes »
– du papier journal ou à la limite de l’essuie tout pour empêcher l’encre en excédent de salir les rouleaux : les « macules » (toujours dessus et dessous)
– une feuille de papier type C à grain/dessin pour les essais ou de papier aquarelle sans acide pour les « beaux » tirages
– votre matrice (tetra Pack, chute de plaque offset, plaque de cuivre ou de zinc, rhénalon etc…)
• Faire des essais de papier pour régler l’épaisseur
• Faire tremper le papier quelques minutes pour l’assouplir et l’essorer
• Préparer le sandwich : lange+macule+papier+plaque encrée+macule+lange
• Tirez !

Voici deux vidéos

Tirage à partir de matrices en cuivre gravé https://youtu.be/SrPIZkocAOA
Tirage à partir d’une gravure sur Intaglio® https://youtu.be/nEE1hzz_xdI

Une réflexion sur “« Kitchen gravure » : 4.le tirage à la machine à pâtes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s